Google condamné à 50 M€ par la CNIL
Taxe sur les salaires : illustration des difficultés d’application
8 février 2019
Le dirigeant et l’entreprise peuvent tous deux être poursuivis en cas de non-signalement d’une infraction routière commise par un salarié
8 février 2019
Afficher tout

Google condamné à 50 M€ par la CNIL

La Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL) a prononcé une sanction de 50 M€ contre la société Google.

Entre autres griefs, la CNIL a mis en avant un défaut global d’accessibilité des informations. Notamment, les utilisateurs ne sont pas en mesure de comprendre les traitements de personnalisation de la publicité dont ils font l’objet, ainsi que leur portée. Ils ne peuvent pas non plus avoir une juste perception de la nature et du volume des données qui sont collectées. En bref, le consentement des utilisateurs pour les traitements de personnalisation de la publicité n’est pas suffisamment éclairé.

La CNIL n’a pas manqué de souligner que :

– les manquements de Google concernaient les données de millions d’utilisateurs ;

– ces données étaient particulièrement éclairantes sur les habitudes de vie des personnes ;

– la société Google disposait ainsi « de combinaisons au potentiel quasi illimité permettant un traitement massif et intrusif des données des utilisateurs ».

La société Google a fait appel de cette condamnation. L’affaire sera donc prochainement jugée par le Conseil d’Etat.

CNIL, formation restreinte, délibération du 21 janvier 2019, n° SAN-2019-001