Télétravail : quels frais peut-on déduire des impôts ?

Télétravail : quels frais peut-on déduire des impôts ?

Publié le : 06/05/2021 06 mai mai 05 2021

L’année 2020 est pionnière pour ce qui est du télétravail au regard de la crise sanitaire que nous traversons. Un véritable changement de mœurs s’est mis en place et semble parti pour durer. Cette profonde mutation dans nos habitudes induit de nouvelles dépenses au sein du foyer qui sont en mesure d’être prises en compte pour le calcul des déductions d’impôt.

Pour déduire ses frais de télétravail il convient d’opter pour le régime des frais réels (cases 1 AK à 1 KD de la déclaration des revenus).

Plusieurs types de frais peuvent être déduits (la déduction se calculant au prorata de la destination professionnelle) :
  • Montants des loyers et charges locatives (eau, électricité)
  • Taxe d’habitation et taxe foncière
  • Travaux relatifs à la pièce à destination professionnelle
  • Matériel à destination professionnelle (ordinateur, imprimante, stylos, bureau, téléphone portable…)  1
A noter que l’abonnement internet n’est pas déductible des impôts car on considère qu’internet est utilisé systématiquement pour la vie personnelle.

La déduction des frais de télétravail n’est pas systématiquement accordée ; plusieurs conditions sont à remplir pour pouvoir en bénéficier
  • Être salarié(e)
  • Avoir un bureau dédié au télétravail à son domicile
  • Avoir une pièce affectée à des fins professionnelles 2
  • Être obligé(e) de télétravailler :  si l’employeur laisse le choix, la déduction n’est pas possible.
L’exonération des frais de télétravail connaît une limite numéraire : soit 2,50 euros par jour soit 550 euros par an.

L’employeur a la possibilité de verser à ses salariés une aide financière afférente aux frais de télétravail. Si c’est le cas, cette dernière pourra être déduite des impôts dans la limite de 550 euros selon que lui-même l’ait ou non déjà déclarée à l’administration fiscale. Le but étant que cette aide ne soit pas déduite deux fois.

Dans ce cas, afin de savoir ce qui est le plus avantageux en termes de déclaration, le mieux est de faire deux simulations, l’une en déduisant les frais réels mais en ajoutant l’indemnité versée par l’employeur dans la déclaration des traitements et salaires et l’autre en retranchant l’aide versée par l’employeur mais sans ajouter en plus les frais de télétravail dans les frais réels.

1 Il faut avoir acheté le matériel dans l’année et posséder la facture pour être en mesure de prouver la date d’achat des fournitures. En dessous de 500 euros, on peut tout déduire, au-delà on étale sur plusieurs années. Pour un ordinateur, l’étalement est obligatoirement sur 3 ans.
2
Soit on retient la surface de la pièce et on déduit les frais relatifs à cette surface, soit la pièce n’a pas qu’une
destination professionnelle et on fait un calcul au prorata de son utilisation (en général 50/50).

Historique

<< < ... 3 4 5 6 7 8 9 ... > >>
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.